Aller à la barre d’outils

Refus du traitement du professeur Raoult

Pourquoi n’autorise-t-on pas la délivrance par les médecins généralistes et hospitaliers du traitement du professeur Raoult ?

Hors théorie du complot ! 


Pour mémoire :  prescrire 600 mg de Plaquenil et 250 mg d’azithromycine par jour pendant dix jours à leurs patients atteints de COVID-19 symptomatiques.

La présidence française et le gouvernement sont atteints simultanément de 3 syndromes :

Le premier :
Que vous soyez président, ministre, même le premier d’entre eux, vous vous appuyez sur des personnes déjà en place et qui le resteront après vous, j’ai nommé les fonctionnaires, et leurs alliés naturels les experts. Ils savent, ce sont les sachants, donc vous suivez les plans de ceux-ci, aveuglément, car ne disposant ni de la science requise, ni de la connaissance des données et encore moins de bon sens. Ce dernier fait partie des éléments qui sont éliminés durant le passage dans les hautes écoles, nettoyage, lessivage et gavage étant les mamelles de nos écoles.

Le deuxième :
Le chef a toujours raison, d’autant que celui-ci vogue vers les cimes élyséennes, pas celles de la rue du faubourg Saint Honoré, déjà atteintes, mais pour rejoindre les dieux. L’hubris, cette démesure orgueilleuse, aveuglante. Comment remettre en cause ce que le président dit ? Il sait, et donc qui suis-je pour oser le contredire ? Ce serait remettre en cause sa propre carrière, et ses croyances, douter un seul instant serait suicidaire.

Le troisième :
Le troisième est constitutif du précédent.
Il faut une véritable intelligence pour reconnaître que les solutions mises en place avec l’accord du groupe, sont mauvaises et qu’il est indispensable d’en changer. Le groupe se trouverait fragilisé car de nombreuses personnes, trop sans doute, ont accepté la première solution. Il est donc plus simple, moins douloureux psychologiquement, de refuser l’erreur et de poursuivre dans la voie que l’on s’est fixée.
Enfin, je rajoute un fait terrible et fréquent : Il faut faire plus et plus fort de ce qui ne marche pas en espérant qu’à la cela fonctionnera !

 

Vous avez ainsi le condensé de la situation, hors les conseils amicaux des différents L :
Labos, Lobbies, Loges, Leaders, Ligues, Leviers
qui ne manquent pas autour de ces enjeux majeurs et lucratifs pour orienter la politique notamment en matière de santé.

Gonzague Martin

Articles relatifs

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *